Compte-rendu 05/01/2019

Au boulot : Aurélien, Bruno, Camille, Jérôme D., Louis, Mathieu, Michel, Rudy.

Matériel : Nuffield, remorque de Yves P., tronçonneuses.

On passera la journée à Saint-Germain : d’abord, chez Aurélien : branches de sapin coupées il y a quelques jours par Aurélien et Mathieu. Jupiler à volonté.

Puis quelques branches rue Montulet, 84.

Puis chez Pascal T., encore rue Montulet.

Puis, l’après-midi, toujours rue Montulet, n° 15, plusieurs tas de branchages ; On repère un sapin haut et droit qui pourra servir de mât l’année prochaine. Le propriétaire nous offre du vin chaud. La charrée est haute, le soir tombe, on ne peut achever ; on promet de revenir samedi prochain.

On ramène la charrée à la forrière .

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 05/01/19, Chr

Compte-rendu 27/12/2018

C’est le grand jour de l’érection (ou le jour de la grande érection !)

Au boulot : Bruno, Camille, Christine, Jean-Luc, Marc R., Louis, Michel, Rudy.

Matériel : Nuffield, remorque de Yves P., tronçonneuses, cordes, chaînes, bêches, masses, …

D’abord, on cherche, dans les vieilles cendres gelées l’endroit où faire le trou ; puis on creuse, on enlève le pied de l’ancien mât, avec l’aide du tracteur.

Puis on pousse, accrochée à l’avant du tracteur, la remorque supportant le mât, vers le trou creusé. La tête du mât étant toujours vers l’arrière de la remorque, on lui fait faire un demi-tour, afin de présenter sa base vers le trou.

On accroche par le milieu deux cordons de 15 mètres aux deux tiers de la longueur du mât, de sorte que les 4 segments de ces cordons pourront être tendus et servir de guides en cours d’érection.

Bon, si vous ne comprenez pas, regardez les photos !

La tête du mât est levée par deux costauds debout sur la remorque ; lorsque sa base est quasiment dans le trou, par l’action conjuguée de la pulsion du tracteur et de la traction des hommes aux quatre bouts des segments des cordons , la tête s’élève lentement dans notre ciel hesbignon, le mât tout entier étant dirigé puis maintenu verticalement par les tractions ajustatives des quatre « tireurs ».

Comme c’est bien dit ! mais encore une fois, si vous ne comprenez pas bien, consultez les photos !

Pendant que le mât est ainsi maintenu vertical, des stippes (des coins) sont enfoncés à la masse tout autour de son pied.

On renforce ensuite sa stabilité par la fixation du trépied à quatre pieds qui le maintient définitivement.

Il ne reste plus alors qu’à planter les 6 mâtons qui détermineront l’hexagone précis de la base du futur bûcher.

On fixe encore un poussard à chaque mâton pour l’empêcher de fléchir sous la pression de la masse des combustibles.

La structure interne du bûcher est ainsi terminée, l’élaboration du bûcher proprement dite, peut maintenant commencer ! Ce sera pour janvier prochain !

Photos : Christine, Jean-Luc.

Caméra : Jean-Luc.

Grand Feu 2019. Compte-rendu jeudi 27/12/2018, Chr

Compte-rendu 22/12/2018

Au boulot : Camille, Christine, Louis, Mathieu, Rudy,

Matériel : Nuffield, remorque de Yves P.

On charge le tronc (le mât) coupé samedi passé chez Fernand G. Avec l’aide de Laurent et son bull (voir photos impressionnantes).

Acheminement, sous escorte, vers le lieu du futur bûcher.

Après-midi : pause ! La Corpo invite ses membres à prendre un verre au Métropole, à Namur. Seront présents : l’E.M., Christine et Nicole.

Photos : Christine.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 22/12/2018, Chr

Compte-rendu 15/12/2018

Au boulot : Bruno, Camille, Jérôme D, Jérôme H, Jonas, Louis, Marc R., Mathieu, Michel, Rudy, Stéphane.

Matériel : Nuffield de Mathieu, remorque de Jacques Bos., tronçonneuses.

Rue du Gros-Chêne, 83, chez Fernand G. : abattage d’un grand sapin dont nous comptons nous servir pour en faire le mat central. Elagage, chargement des branches. Puis abattage d’un petit sapin et d’un fruitier ; chargement, Fernand récupère les gros morceaux. Petite poire Williams.

Après-midi, on complète la charrée chez la maman de Stéphane, à Saint-Germain.

Longue pause finale au chaud, à l’intérieur ; Jean-Luc nous rejoint.

Vu qu’il fait noir, on dépose la remorque chargée chez Camille, un peu plus loin.

Pas de photos.

Compte-rendu 08/12/2018

Au boulot : Camille, Christine, Jérôme D., Jérôme H., Jonas, Louis, Marc R., Michel, Stéphane, la propriétaire.

Matériel : Same, remorque achetée récemment par Corpo à Eghezée, tronçonneuses.

Rue Basse-Baive, chez Daniel L. : chargement des branches de plusieurs sapins déjà abattus que nous traînons jusqu’à la rue, avec la femme de Daniel, vu que lui a mal au dos.

Très bien reçus : soupe à l’oignon, bière, …

Rue Haute-Baive, chez Fernande D. : chargement des branches d’un fruitier, avec Laurent.

Rue Haute-Baive, chez René P. : chargement d’une partie des branches d’un tas de végétaux  hétéroclites ; pluie, soir tombant : on abandonne !

Photos : Christine.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 08/12/2018, Chr.

Compte-rendu 01/12/2018

Au boulot : Christine, Jérôme H., Jonas, Louis, Michel, Richard, Rudy, les propriétaires.

Matériel : Same, remorque de Pierre I., tronçonneuses.

Temps : sec la matinée ; pluie l’après-midi.

Une haie de vieux thuyas était à couper. Rudy et Jérôme aux tronçonneuses ; Christine et Jonas sur la remorque; les autres au transport jusqu’à la rue. Travail rondement mené, terminé en moins de 2 heures. Belle grosse charrée, conduite à la forrière. On est très bien reçus : boissons, cougnous.

Vu la pluie qui s’installe vers 13 heures, on ne travaille pas l’après-midi.

Et pendant c’temps-là, Camille prépare sa réception à Grand-Leez pour ses 60 ans.

Photos : Christine

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 01/12/2018, Chr.

Compte-rendu 24/11/2018

Au boulot : Antonin, Aurélien, Bruno, Camille, Jean-Luc (caméra), Jonas, Jérôme H., Louis, Mathieu, Péryn, Rudy.

Matériel : Zétor, remorque Jean-Luc, tracteur et remorque de Louis pour acheminement du matériel et accessoires, tronçonneuses.

Lieu : champ J.-L., jonction ouest des Baives, haie du sentier : élagage, abatage 2 arbres, chargement. Récupération de quelques buches pour Rudy et Aurélien.

Temps : pluie toute la journée

Photos, vidéos : Jean-Luc

Compte-rendu 2018/13. Samedi 10/02/2018 AM

Personnel : Bruno, Camille, Cécile, Christine, Jean-Luc, Jonas, Louis, Marc D., Marc R., Mathieu, Rudy.

Mathieu amène sa charrée d’élagage de haie que l’on dispose au pied du bûcher, à l’arrière ; sur la face avant, on pose une grande partie des sapins de Noël. On en place également pour boucher les trous apparents ; et surtout, Jonas et Mathieu en garnissent la pointe du bûcher, là où ira se nicher le « Blanc ».

Pendant ce temps-là l’échelle se fabrique, au sol. On est allé chercher, chez Jean, à la Maladrie, deux troncs assez longs, solides et plus ou moins droits ; mais cela ne suffit pas, ils font à peine la moitié de la hauteur voulue (pardon, de la longueur, hein, Marc). Il faut donc y ajouter quelques pièces amenées sur place antérieurement. Notre échelle est donc finalement assez longue mais en plusieurs morceaux vissés ensemble. Et elle est toujours au sol.

Il faut maintenant la redresser ! A la première tentative de soulèvement, on se rend compte qu’elle est très lourde et très flexible ; et puis crac : l’un des montant se brise. Il faut donc la rafistoler en y refixant un segment de tronc en plus ; encore plus lourde !

Enfin, à l’aide de cordes et d’échelles (en alu), certains poussant au sol et Jonas tirant du sommet au risque d’être déséquilibré, on parvient à l’avoir oblique … verticale … oui, elle va s’appuyer au bûcher… mais attention ! elle part vers la gauche, … tire, tire très fort, Cécile ! Baf, elle se plaque au bûcher, mais vachement pas au milieu ! Le sommet est bien à deux mètres trop à gauche par rapport à l’emplacement prévu pour le « Blanc ».

Il ne reste plus qu’à la tirer vers la droite ; mais elle s’accroche aux branchages, il faut la décoller ; mais pas trop, sinon elle retombe ! Après bien des efforts, on parvient à avoir le sommet de l’échelle au bon endroit ; mais plus bas, ça n’a pas suivi : dans sa flexibilité, elle a préféré se plier, se tordre.

Mais elle restera ainsi, avec son air d’échelle de hobbit.

Compte-rendu 2018/13. Samedi 10/02 AM

Compte-rendu 2018/11 : samedi 03 février 2018

Personnel : Aurélien, Bruno, Camille, Cécile, Christine, Jérôme D., Jonas, Mathieu, Matthias, Maxime, Péryn, Rudy.

Situation : il reste trois remorques à décharger au bûcher dont la haute, venant du Stampia.

Matin et après-midi : Grâce, comme toujours, à une bonne équipe et une météo relativement clémente, on empile tout cela sur le bûcher, Christine et Rudy à l’arrangement. Pour le soir, tout y est et le bûcher a pris une hauteur considérable. Il est pratiquement terminé ; et de plus, il est beau !

Compte-rendu 2018/11 (samedi 03/02/18)

Compte-rendu 2018/10 : samedi 27 janvier 2018.

Personnel : Antonin, Aurélien, Bruno, Camille, Cécile, Christine, Dominique, Jean-Luc, Jérôme D, Jonas, Louis, Marc D., Mathieu, Michel, Peryn, Richard, Rudy.

Situation : Le « Blanc » est fait (Mathieu). Terminé chez Jean O. : contenus de 2 remorques voiture amenés chez moi pour y prélever les branches nécessaires au garnissage du char (Louis, Nicole, Mathieu, Marc R.). Malgré l’état du terrain, la benne, chargée, a été amenée au bûcher, jeudi, et la remorque, vide, de Marc a été ramenée près de la ferme (Jean-Luc , Louis). Les autres remorques (vides) sont toujours au bûcher.

Matin : Vu le nombre des travailleurs, on décide de se répartir en deux équipes : la première (tracteur de Jean-Luc, remorque de Marc) vont charger rue Basse-Baive ; l’autre entreprend le déchargement de la benne, au bûcher. A midi, la benne est vide et la remorque chargée à la Baive est au bûcher.

Après-midi : deux équipes : une chez Jean-Luc avec la benne pour y charger (pour y charger quoi ? ben, de vieux sacs papier, des sacs de cordes, …). L’autre équipe décharge la remorque chargée le matin. Puis on décharge la benne, on la range, on éloigne toutes les remorques vides et on amène au bûcher deux des trois dernières charrées. Il reste un peu de clarté : on en décharge une partie. On amènera la dernière mardi (Nicole, Louis).

Photos: Christine, Jean-Luc,

Ravitaillement : Christine, Rudy.

Compte-rendu 2018/10. Samedi 27/01/2018