Compte-rendu 23/02/2019

Au boulot : voir les photos.

Temps : toujours printanier.

On continue et achève le bûcher : on décharge tout ce qui reste sur les remorques ; en haut du bûcher, on dispose une grande partie des sapins de Noël et quelques palettes pour constituer le « nid » du Blanc, le tout bien arrimé au mât central à l’aide de fils.

On déplace, à la main, une remorque vide pour faire place à la future échelle.

Pour la construction de celle-ci, on amène deux longues perches (des troncs de sapins) que l’on dresse contre le bûcher, face à la salle ; puis on y fixe, à l’aide de longues vis, les échelons, au fur et à mesure de la montée.

Pour le soir, tout est terminé sauf qu’il reste à peaufiner la garniture du bûcher. Heureusement, François L. amène une dernière charrée de belles branches de sapins ; elles seront placées samedi prochain.

J’oubliais les pauses : comme c’est devenu une habitude, plusieurs pauses dans la caravane, devant l’église. Cerise sur le gâteau : Michel lui a confectionné une plaque d’immatriculation plus vraie que nature : voir les photos.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 23/02/2019 Chr
Photos : Christine.

Compte-rendu 16/02/2019

Au boulot : Camille,  Christine, Jean-Luc, Jonas, Jérôme D., Jérôme H., Louis, Marc D., Marc R., Michel, Rudy, Stéphane, Tom, une amie de Michel.

Matériel : Same, toutes les remorques, fourches, caravane.

Temps : magnifique, printanier ;

Michel a maintenant, semble-t-il, compris qu’il doit venir, chaque samedi, avec la caravane ! Elle est très pratique pour les pauses et le stockage des denrées nécessaires à ces pauses. Elle est donc garée sur la place, le drapeau de la Corpo flottant par-dessus. Euh… non, pas flottant : il n’y a pas de vent !

Le matin, on termine donc, presque, le déchargement des charrées se trouvant au bûcher : certaines chargées de belles branches de sapin, d’autres de « crasses » : épines, végétaux pourris, planches à moitié décomposées, …

Vers 11h.30 pause à la caravane. On reprend le travail jusqu’à midi 30, puis nouvelle pause. Il est décrété que le terrain est suffisamment séché pour sortir les remorques vides et amener de nouvelles charrées.

Reprises du travail à 14h.15. Comme prévu (et malgré que le pré n’est pas encore tellement sec), on (Louis, Michel) évacue les remorques vides : l’une est placée près du tourniquet pour permettre le chargement (Arnaud, Tom) des bûches du peuplier.

On installe trois autres charrées près du bûcher ; et le travail de fourmis peut reprendre au bûcher, interrompu d’une petite pause où nous faisons la connaissance d’une mystérieuse, mais néanmoins sympathique, amie de Michel ; qui nous prête ensuite main forte au bûcher. Nouvelle recrue ?

En soirée, une partie de ce beau monde (Jean-Luc, Louis, Marc, accompagnés de Nicole et Marie-Jeanne) se retrouve au grandiose Grand Feu de Hanret. Soirée qui se termine au « Douroum », puis, le Café des Sports étant fermé, dans un tonitruant … (j’ai oublié le mot) : Aie mes oreilles !

Ah oui ! c’est un « car à hoquets » !


Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 16/02/2019, Chr.

Compte-rendu 09/02/2019

Situation : Pas beaucoup de changement au bûcher vu que nous n’y avons pas beaucoup travaillé samedi passé.

Nous ne sommes au début (à 10 h.) que trois ; TROIS ! Christine, Rudy, Louis. En vain, nous attendons les autres pour commencer ; nous nous mettons pourtant courageusement au travail : heureusement le temps est assez beau et nous terminons le déchargement d’une charrée facile, rien que des branches de sapins. Vers 11h.20, on voit poindre la caravane derrière le mur : Marc D. Puis Camille s’amène aussi. Comme il vient juste de commencer à pleuvoir et que la caravane est là, on décide d’une pause à l’abri. C’est le moment que choisit Jean-Luc pour se pointer aussi !

Comme il est presque midi et qu’il s’est arrêté de pleuvoir, nous allons à la forrière transvaser le haut de la charrée prête à verser sur la remorque vide placée tout contre. Et nous y ajoutons quelques sapins de Noël. De cette façon, si l’état du terrain le permet, je pourrai, en semaine tout conduire au bûcher .

L’après-midi : changement de décor : c’est l’escapade vers Falmignoul, brasserie « la Caracole » (Christine, Camille, Jean-Benoît, Jean-Luc, Louis, Marc D, Nicole). Visite guidée par « Gargamel » (entre autres), déjantée mais très intéressante ; dans notre groupe, des gens de Bouge, d’autres de Bruxelles. Discussion avec le patron, dégustation pour savoir quelle bière sera celle de la Corpo ; il a fallu s’y reprendre à plusieurs fois !

Pour le retour, Jean-Benoît joue au (presque) Bob, au volant de la voiture.

Très belle après-midi donc, qui se termine à la friterie « chez Lucien », à Eghezée.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 09/02/2019, Chr

Compte-rendu 03/02/2019 : Carnaval du Dragon à Emines

C’est (déjà) le Carnaval du Dragon, à Emines. Nous y allons pour participer au cortège, avec le Nuffield de Mathieu et le char ancien. Malgré quelques ennuis de tracteur qui n’arrêtait pas de s’arrêter et refusait de rentrer à Liernu, tout s’est bien passé, dans la bonne ambiance habituelle.

Compte-rendu 02/02/2019

Situation : Des 6 charrées amenées au bûcher la semaine passée, 3 ont été entièrement déchargées, les 3 autres partiellement.

2 autres charrées ont été amenées  au bûcher ce jeudi 31 (Nicole, Louis).

1 autre remorque a été chargée des vieux sacs de Jean-Luc et amenée près du tourniquet (Nicole, Louis) pour être chargée des élagages effectués pour dégager le passage vers le terrain de Dany H.

Il reste donc, à la forrière, en plus du tas de sapins de Noël, la charrée risquant de verser et deux remorques vides dont une placée pour recevoir la partie à verser de la charrée susdite.

Au boulot : Camille, Christine, Jean-Benoît, Jean-Luc, Jérôme D, Jérôme H., Jonas, Louis, Marc D, Marc R., Mathieu, Michel, Rudy.

Matériel : Same et remorque de Jean-Luc, tronçonneuses.

Le matin, Marc et Christine sont à Namur pour réunion à la Fondation Roi Baudouin qui nous a subsidiés pour l’achat d’une nouvelle tente. Mais la caravane est là ! amenée par Michel, près du mur du vieux cimetière.

Nous passons la matinée au bûcher. Mais vers 11h.25, on décrète une pause ; dans la caravane bien sûr ! Mais cette pause se prolonge ; jusqu’à midi passé. Il est vrai que la météo n’est pas très encourageante : neige et pluie toute la journée. Heureusement qu’on l’a cette caravane !

L’après-midi, malgré le temps, nous allons achever le travail chez Thierry N.

Nous abattons donc la quinzaine de sapins restant, les élaguons et chargeons les branches. Nous récupérons les troncs les plus droits et fins pour confection de l’échelle. Les buches pus grosses et moins droites seront emmenées chez Christine. Nouvelle pause dans la caravane, sur le champ de Jean-Luc tout proche.

En fin de journée, la charrée de branches est conduite au « non rond-point » et la remorque de buches chez Christine.

Photos : Christine, Jean-Luc

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 02/02/2019, Ch


Compte-rendu 26/01/2019

Situation : A la faveur du gel, 6 charrées ont été amenées au bûcher ce lundi 21 janvier : Michel, Louis, tracteur de Jean-Luc.

Il reste la benne rouge et 2 charrées à rentrer : 1 à la forrière (à l’équilibre instable) et 1 au tennis à Saint-Germain, chargée par l’habitant du lieu.

Dany H. a coupé ses sapins et j’ai raccourci quelques branches du peuplier tombé, pour faciliter l’accès entre sa propriété et le pré du bûcher.

Au boulot : Camille, Cécile, Christine, Jean-Benoît, Jean-Luc, Jonas, Louis, Marc R., Rudy. André B. apporte son sapin.

Matériel : Ben à part nos bras, les échelles, une fourche, …

Le matin, nous commençons courageusement le déchargement de ces 6 charrées, tandis que Maxime D. élague sa haie à proximité, avec ses locataires.

A midi, Jean-Benoît et moi allons prendre une remorque vide chez Laurent G. et l’amenons chez Maxime pour le chargement de sa haie.

L’après-midi, faute de remorque vide, nous ne pouvons pas aller chez Thierry N., comme prévu.

Nous continuons donc les déchargements au bûcher.

Fin d’après-midi, nous amenons cette charrée de chez Maxime à la forrière.

Photos : Christine, Jean-Luc.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 26/01/2019, Chr

Compte-rendu 19/01/2019

Au boulot : Camille, Christine, Jean-Luc (caméra), Louis, Marc D., Mathieu, Michel, Patricia, Richard, Vincent et sa femme.

Matériel : Same, remorque de Paul G., tronçonneuses.

Nous commençons par aller chez Camille à Saint-Germain pour y transvaser le contenu d’une remorque (celle chargée de quelques sapins par les voisins) vers la remorque à chalettes ; ceci pour récupérer une remorque vide.

Avec cette remorque vide, nous repartons à Liernu, chez Vincent L., rue de la Maladrie. Le chargement (de végétaux peu intéressants pour nous, du saule tortueux) se termine vers midi : longue pause intéressante : bonne bière au choix, sous un beau soleil printanier ( !).

L’après-midi, nous allons chez Benoit et Patricia M., rue Haute-Baive. Encore du saule ! Pause sympathique.

Puis, nous allons un peu plus loin, chez Thierry N. : une vingtaine de sapins moyens à abattre et récupérer les plus droits pour la fabrication de l’échelle. Mais le soir tombe encore vite et nous ne pouvons achever. La charrée est rangée à proximité, sur le champ de Jean-Luc .

Photos : Christine, Jean-Luc.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 19/01/2019, Chr.

Compte-rendu 12/01/2019

C’est le jour du ramassage des sapins de Noël.

N.B. : Dans le courant de la semaine, Louis et Mathieu sont allés chercher une remorque à Upigny, chez Paul G. (avec quelques ennuis de tracteur !) et l’ont ramenée chez Camille à Saint-Germain ; Elle y sera chargée de sapins avant ce samedi par un de ses voisins.

Au boulot : Antonin, Bruno, Camille, Christine, Jérôme D., Jérôme H., Marc D, Marc R., Mathieu, Michel, Richard, Rudy,

Matériel : Same avec benne, Nuffield avec remorque à chalettes de Marc, voiture Marc avec remorque, voiture Louis avec remorque.

Le matin, on répartit le ramassage sur Liernu en deux équipes : l’une à l’est, l’autre à l’ouest. A midi, on décharge une partie des sapins à la forrière pour utiliser le même matériel l’après-midi.

Après-midi : idem pour Saint-Germain : une équipe à l’est de la route de Perwez, l’autre à l’Ouest.

Puis on se rejoint tous rue Montulet 15 pour achever le travail de samedi passé.

Mais cette fois, pas de vin chaud du proprio qui est, semble-t-il, absent !

On ramène la charrée à chalettes chez Camille, la benne à Liernu chez Jean-Luc et, chez Christine, des buches récupérées.

N.B. Dans le courant de l’après-midi, Marc, Michel et les deux Jérôme nous ont quittés pour aller chercher une caravane d’occasion achetée à bon prix du côté de Gouvy.  Ils rentreront tard le soir.

Photos : Christine.

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 12/01/2019, Chr

Compte-rendu 05/01/2019

Au boulot : Aurélien, Bruno, Camille, Jérôme D., Louis, Mathieu, Michel, Rudy.

Matériel : Nuffield, remorque de Yves P., tronçonneuses.

On passera la journée à Saint-Germain : d’abord, chez Aurélien : branches de sapin coupées il y a quelques jours par Aurélien et Mathieu. Jupiler à volonté.

Puis quelques branches rue Montulet, 84.

Puis chez Pascal T., encore rue Montulet.

Puis, l’après-midi, toujours rue Montulet, n° 15, plusieurs tas de branchages ; On repère un sapin haut et droit qui pourra servir de mât l’année prochaine. Le propriétaire nous offre du vin chaud. La charrée est haute, le soir tombe, on ne peut achever ; on promet de revenir samedi prochain.

On ramène la charrée à la forrière .

Grand Feu 2019. Compte-rendu samedi 05/01/19, Chr