Compte rendu 2015/9 : Vendredi 13, samedi 14 février 2015

Vendredi 13 février 2015.

Timothée, Louis, Richard, Camille, Marc, Stéphan, Marc (son fils), Jean-Luc, Jonas, Dominique.

La remorque chargée samedi passé chez Thibaud a été amenée au bûcher à la faveur du gel (ouf !). Ce sera la dernière charrée pour cette année.

On entreprend donc son déchargement. Pour midi, c’est presque terminé. Pour la pause, on a le choix entre une « bière » blanche citronnée et une autre à la cerise ! Pas d’excès !

Pour l’après-midi, on décide de s’occuper de l’échelle. On se donne rendez-vous à la Baive, chez Thibaud et on charge les deux segments de troncs, préparés la semaine précédente, sur une remorque voiture (8 mètres en longueur) ainsi que quelques solides bouts de branches pour les échelons. On ramène tout cela au bûcher et on fabrique l’échelle au sol. Elle est ensuite redressée à l’aide d’une poulie accrochée au mât central, en haut du bûcher. Cette opération lourde et périlleuse termine notre journée de travail. Vin chaud et bière chez Christine.

Samedi 14 février.

Marc, Camille, Richard, Christine, Louis, Colombine, Lory, Maxime, Hélène.

La journée s’annonce mal, avec une petite pluie intempestive et seulement trois âmes au bûcher. Mais tout s’arrange : la pluie cesse et les renforts arrivent. On termine donc le déchargement de la remorque, ce qui termine aussi le bûcher. Il reste encore à hisser au sommet une palette destinée à recevoir le « Blanc » et quelques beaux sapins de Noël pour achever la pointe. Le tout est fixé solidement au mât et à l’échelle. Encore quelques branches de garniture, une pause, quelques photos et les cloches de midi sonnent la fin des travaux. Vin chaud chez Christine.

L’après-midi, changement de décor : Dès 16 heures, nous sommes en tenues, avec notre char, au pied du bûcher d’Aische-en-Refail. Cortège à 17 heures puis restauration. Vers 19h.30, grand feu d’artifice et cortège aux flambeaux vers le bûcher. Mise à feu … mais soudain, on se rend compte qu’il manque la sorcière ! Elle finira la soirée bien au chaud et en musique aux Calbassis !

Compte-rendu 10 : samedi 01 mars 2014

Au matin, au bûcher.
(Christine, Colombine, Camille, Richard, Marc, Simon, Maxime, Louis)

En semaine, l’échelle a été commencée : il reste les ¾ des échelons à fixer. Les remorques vides ont été rapatriées chez leurs propriétaires respectifs. (Simon, Brandon, Louis).

Raymond et Mathieu amènent une charrée de petits fagots.

L’échelle est achevée. A l’aide d’une poulie fixée au mât central, elle est dressée contre le bûcher, les uns poussant, les autres tirant, de l’autre côté du bûcher.

Ensuite, le sommet est aménagé : fixation d’une palette au mât central et à l’échelle, fixation de quelques sapins derrière celle-ci, complétant le « nid » destiné à recevoir le « Blanc ».

Pendant ce temps, le terrain est nettoyé et le bûcher quelque peu « toiletté ».

Il est bien 13h30 quant tout cela est fini. Pause près du brasero.

 

Après-midi, au Grand Feu d’Aische-en-refail.
(Christine, Camille, Louis, Richard, Marc, Maxime, Jean-Luc)

On retrouve nos « cousins » d’Aische et les autres d’Emines, Perwez, Vedrin, Lonzée, …

Cortège dans les rues, puis aux flambeaux, feu d’artifice, mise à feu du bûcher et brûlage de la sorcière. Puis restauration bien arrosée et soirée aux « Calbassîs ».

Pour certain, fin de soirée sur une chaise, dans les bras de Morphée…