Remerciements, bilan

Bonjour à tous,

L’État-major et les membres de la Corporation du Grand Feu de Liernu se réjouissent du bon déroulement général de la cuvée 2013 de leur Grand Feu : le bûcher était prêt à temps et avait, somme toute, bonne prestance. A part quelques kwaks au moment fatidique du cérémonial, chacun a bien rempli sa tâche; presque tous les animateurs et groupes extérieurs ont bien animé nos cortèges; les invités et le nombreux public se sont bien amusés, ont bien mangé et bien bu et étaient donc satisfaits ; et, SURTOUT, le « Blanc »  a bien brûlé, bien et vite, dans une terrible pétarade finale et a cédé sa place au Printemps.

M’enfin, comme aurait dit un célèbre Gaston, on ne peut passer sous silence, qu’au moment estimé par nous comme le plus essentiel  et le plus spécifique de notre Grand Feu, le technicien de l’organisme sensé installer et diriger la sonorisation extérieure, faisait défaut car « ne se sentant pas très bien » ; situation heureusement, en partie, sauvée par nos bénévoles qui ont dû bricoler un matériel inconnu pour eux et, pour cela, quitter leur poste.

Et puis, lorsque dans son discours, notre Capitaine-Président crie « Tambours » et qu’aucun son ne résonne, c’est une dimension importante de notre scénario qui est sabotée : mais où était donc passée la Compagnie Grouchy chargée  d’assurer cette prestation ? A l’heure actuelle, nul ne le sait encore.

Mais, mis à part ces regrettables incidents, nous tenons à remercier chaleureusement, tous nos membres, tous nos sympathisants, tous nos bénévoles, pour le travail accompli, faisant abstraction parfois de leur état de santé: pour la construction du bûcher, et ce par tous les temps, pour le garnissage du char et la fabrication du « Blanc », pour le nettoyage des costumes, pour le placement des panneaux publicitaires et indicatifs, pour les démarches, la confection et la distribution du carnet publicitaire, pour les préparatifs immédiats de la fête, pour la tenue des différents stands et activités: gestion et distribution des denrées et matériel, installation de la salle, de l’éclairage, concours de déguisements, montage et conduite du projecteur de poursuite, du matériel sono, commentaire du cortège et du cérémonial, confection et vente des tickets, cuisine (repas, crêpes, cacao), distribution en salle et en cortège, bar intérieur, bar extérieur, barbecue, pour la rédaction et la lecture du discours, pour la tenue impeccable pendant les cortèges et le cérémonial, pour le transport et l’ascension du « Blanc », pour les tentatives de libération de ce même « Blanc » et, pourquoi pas, pour l’aspersion des huiles et disposition de la paille au bûcher. Et puis encore, pour le nettoyage et la remise en état de la salle, le nettoyage du site et des alentours,…

Une mention particulière cette année encore pour la participation d’éléments jeunes à pratiquement toutes les étapes : bûcher, « Blanc », cortèges, tenue des bars, nettoyage de la salle et, surtout, attaque du cortège par les diables, diablesses et autres sorcières.

Nos remerciements vont aussi aux invités et groupes extérieurs qui nous ont rejoints, l’espace d’un après-midi et d’une soirée :

  • la police et les pompiers d’Eghezée,
  • la Confrérie du Gros-Chêne,
  • la Compagnie des Brandons,
  • les représentants du C.R.A.C. de Creney en Champagne,
  • le Comité du Grand Feu et les Pierrots d’Aische-en-Refail,
  • les Chevaliers d’Emines, avec Fashoom ,
  • la Confrérie du Grand Feu de Lonzée à qui nous irons prêter main-forte prochainement,
  • les Fieus d’fiesse de Saint-Germain,
  • les Géants de Perwez que nous retrouverons lors de leur Carnaval,
  • le Géant de Liernu qui a parcouru tout le trajet sans faiblir,
  • le détachement de l’Armée Grouchy, malgré sa défection prématurée,
  • la sono Markus,
  • et enfin tout le public bigarré qui se mêlait au cortège.

Merci aussi aux donateurs de combustibles, paille, bois, huiles chez qui nous avons été si bien reçus  (nous regrettons de ne pas avoir pu mener à bien tous les chantiers prévus).

Et à tous ceux nous ont prêté du matériel : tracteurs, remorques, plateaux, projecteurs de poursuite, …

Egalement, à tous les indépendants ou organisations qui nous ont fait confiance en insérant leur annonce dans notre carnet publicitaire.

A toutes et à tous, et à ceux que nous oublions, MERCI !

L’État-major :

Jean-Luc Dewez,                Camille Grède,                  Louis Grède,
Capitaine-Président.            Lieutenant-Secrétaire.      Lieutenant-Trésorier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *