Compte rendu 2016/8 : samedi 09 janvier 2016

Comme prévu et annoncé par un « toutes boîtes » sur Liernu et Saint-Germain, c’était donc la journée du grand ramassage des sapins de Noël et petites quantités.

A 10 heures formation des équipes et répartition du matériel pour ramassage sur Liernu.

. vers les Baives : Christine, Camille, Rudy, Richard, Louis avec tracteur Jean-Luc et plateau Jean-François ; voiture Louis avec remorque Richard. En plus des sapins, on charge un tas près du Calvaire et un tas chez Christine. Charrée complète, on ne prend pas le tas rue du Gros Chêne, il sera collecté mardi par Nicole et Louis.

. vers l’autre côté : Marc, Jonas, Aurélien, Matthias, Bruno, avec tracteur et épandeur de Marc ; voiture Marc avec remorque Louis. En plus des sapins : un tas à la Siroperie, deux autres à la Maladrie, un autre au Pré Saint Jean dont on ne prend qu’une partie ; le reste sera pris mardi par Nicole et Louis.

Plateau et épandeur, chargés, sont conduits à la forière, une remorque voiture chez Louis. Pause au vin chaud à midi, sur le parking, au soleil bienfaisant ; Jean-Luc est là.

A 14 heures 15’ rebelote pour ramassage sur Saint Germain.

. la bande du matin avec en plus : Stéphane, petit Marc, Simon et un ami hollandais de Christine. Avec : tracteur J.-L. et sa benne, tracteur Marc et plateau Pierre , voiture Louis avec remorque Richard, voiture Marc avec remorque Louis. Les tracteurs parcourent les rues principales, les voitures les rues secondaires, plus difficiles. En plus des sapins : un tas route de Perwez, un autre à Libut, un autre rue Montulet : c’est à ce dernier point que tout le monde et tout le charroi convergent en fin d’après-midi.

Le plateau chargé est conduit à la forière, la benne près de la ferme, une remorque voiture chez Louis. On n’a pas pris le petit tas (en partie d’épineux) dans un jardin de Libut ;  Nicole et Louis s’en chargeront mardi.

On se retrouve (presque) tous, comme de tradition, chez notre ami Marcel, rue Montulet : petits cadeaux ; Leffe et Eau de Villée artisanale. Nicole et Jean-Luc nous y rejoignent. Puis : souper chez Marc et Hélène.

Conclusion : 4 grosses charrées récoltées et 2 petites. Quand va-t-il faire suffisamment sec ou quand va-t-il geler afin de pouvoir les conduire au bûcher ?

Photos : Christine.

Compte-rendu 2016/8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.