Compte-rendu 2016/3 : samedi 12 décembre 2015

On craignait le pire au niveau météo vu le déluge d’hier, avec le Père Noël et la tartiflette. Mais pas une goutte de pluie de toute la journée !

La journée s’est d’ailleurs passée entièrement chez Marie-Elise et Bruno : il restait beaucoup de boulot, désespérément beaucoup de boulot ! Mais l’équipe était aussi nombreuse et motivée (et jeune) que la semaine passée ! Alors, lorsque le soleil s’est couché tout était pratiquement terminé. (Et pourtant, il s’est couché plus tôt qu’il ne l’avait jamais fait et qu’il ne le fera jamais plus cette année.)

Tronçonneurs, grimpeurs, tireurs à la corde, élagueurs, ramasseurs et transporteurs de branches et de rondins, arrangeurs de charrées, conducteur de tracteur, cantinière … et photographe s’en sont donné à cœur joie jusqu’à la nuit noire.

Une méthode d’abattage imaginée par un ingénieux de l’équipe a permis de laisser (presqu’) intactes les clôtures.

Une charrée (très haute mais un peu large !) a été conduite à la forière. Une seconde a été commencée ; elle sera complétée un autre samedi, peut-être chez Jacques, à proximité, rue Haute-Baive.

Bilan : chantier terminé au niveau ramassage des branchages pour le bûcher ; il reste à transporter les tronçons prévus pour la structure, ce qui devrait être fait le samedi 26 décembre prochain, lendemain de la Noël.

En effet, samedi prochain, 19 décembre, la Corpo fait relâche et attend tous ses travailleurs, à partir de 11 h., à Namur, pour prendre un pain-saucisse et un verre (ou un vin chaud) à la traditionnelle crèche vivante organisée par les agriculteurs (rue de Bavière, entre le Théâtre et la Place d’Armes).

Etaient présents ce samedi 12 décembre (matin et/ou après-midi) : Christine, Bruno, Aurélien, Antonin, Matthias, Marc, Jonas, Rudy, Stéphane, Camille, Richard, Jean-Luc, Maxime, Pascal, Louis.

Photos : Christine

Compte-rendu 2016/3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.