Remerciements

Salut tout le monde.

Cà y est, la Saint-Jean, c’est fini !  Quelle tristesse, quel vide et quel soulagement pour certains !

L’Etat-Major de la Corporation remercie tous ceux qui ont œuvré une fois de plus à la réussite de cette formidable aventure.

Merci à celles et à ceux qui ont inventé, imaginé, créé, construit, confectionné, se sont déplacés, ont supporté, encouragé, aidé, perdu des heures de sommeil, aménagé, répété, occulté, sonorisé, glissé, transporté, conduit, tenu des postes, se sont mouillés, ont filmé, photographié, déguisé, maquillé, enguirlandé, repéré, réparé, récolté, démarché, prêté, joué, signalé, cousu, interprété, peint, payé, cuisiné, accueilli, abreuvé, nourri, se sont tracassés, ont protégé, relaté, cloué, vissé, assemblé, tartiné, mis au point, porté, se sont cassé le dos (et les genoux, les épaules, la tête, les oreilles et peut-être même plus), ont gueulé, chanté, pleuré, rigolé, se sont moqué, embrassés, réconciliés, ont apeuré, terrifié, réconforté, éclairé, se sont endormis, réveillés, ont déblayé, fauché, essuyé, épongé.

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (avec 43 « i ») aux 43 personnes et à celles que j’aurais oubliées, merci à Nicole, André, Nico, Loyis, Choupet, Choupette, Marc, Christine, Rita, Martine, Titi, Sophie, Coco, Lory, Célia, Jean-Pierre, Richard, Memeth, Sébastien, Caroline, Aurélien, Bruno, Maryline, Nathalie, Rudy, Matiias, Antonin, Jonas, Nicole (l’autre), Julie, Bruno (l’autre), Harry Potter (j’ai oublié son prénom), Maurice, Pasqualine, Marie-Louise, Félix, Christiane, Vincent, Isabelle, Olivier, … Louis, Jean-Luc et Camille.

Merci aussi aux membres des 18 équipes qui n’ont pas eu peur de se mouiller et ont grandement contribué au succès de ce rallye.

Merci à Sédiankà, Marc et Tom pour leurs prestations dansées et musicales.

Merci au public.

Merci aux autorités communales qui nous ont permis une fois encore de perpétuer cette tradition séculaire … ah non, non çà, c’est pour le Grand Feu !

Une dernière chose : à vos agenda : samedi 23 juillet 2016 : bbq de l’après Saint-Jean ; les détails suivront.

Camille

Jean-Marie nous a quittés

Le jeudi 10 avril dernier, est décédé, à l’âge de 59 ans, notre Compagnon, cousin et ami, Jean-Marie Grêde.

Ancien dirigeant du Patro de Perwez et retraité des T.E.C. de Namur, Jean-Marie était un homme honnête, plein d’humour et surtout de serviabilité.

Il était l’un des piliers de la Corporation du Grand Feu.

Il y avait la charge des achats de matériel, ustensiles, denrées, boissons, de la gestion des stocks, l’entretien et l’entreposage du matériel. C’est lui également qui disposait les panneaux annonceurs des festivités, qui effectuait les transports des différents matériels prêtés par la Commune, les sapeurs-pompiers. C’est encore lui qui louait (ou prêtait) ses tentes et qui, lors des cortèges, assurait la sécurité en ouvrant la marche avec sa voiture munie de gyrophares.

Il participait assidûment, tous les samedis, aux charriages du combustible et à l’érection du bûcher. Cette année, malgré sa maladie, il avait encore pris part aux premiers travaux. Puis, il s’était excusé et s’était trouvé un travail plus adapté : tous les samedis, midi et soir, il nous attendait chez lui avec le vin chaud réconfortant qu’il nous préparait.

Une émouvante messe d’obsèques a rassemblé en l’église de Liernu beaucoup de ses amis et anciens collègues, le mardi 15 avril. Elle fut suivie de l’enterrement au cimetière de Perwez.

Jean-Marie, tu nous manqueras encore longtemps !